Je crée ce blog parce que 75% des gens sont insomniaques et que la plupart d'entre eux sont probablement électrosensibles, mais ne pourront jamais le découvrir. En effet, contrairement à l'image très répandue, l'électrosensible ne sent pas les ondes, ni les portables, ni les antennes, ni la wifi. Simplement, il dort mal, de plus en plus mal, jusqu'au jour où il ne peut plus bosser, ni rien, tellement il est fatigué...

Bien sûr, le médecin lui dit que c'est de sa faute, qu'il mange mal, qu'il se stresse, qu'il fait trop d'ordi. Il lui prescrit des somnifères qui sont de moins en moins efficaces et de plus en plus puissants, lui conseille un emploi du temps militaire pour rétablir son cycle circadien... sauf que s'il cesse de s'exposer aux ondes électromagnétiques, son cycle circadien soi-disant foutu se rétablit immédiatement.

Cela dit c'est impossible à vérifier, parce que toute le monde est exposé en permanence, que ce soit à cause des antennes-relais (140 000 en France, quand même, dont 5000 à Paris), de son propre mobile, de celui de ses voisins, de la wifi ou de celle de ses voisins, ou de la prise de terre de son appart ou de sa maison qui est mal faite. Supprimer son exposition par hasard, et donc se rendre compte que c'était ça le problème, ça n'a quasiment aucune chance d'arriver. Or il suffit qu'une source reste pour que les effets continuent. 

Si vous dormez mal, qu'est-ce que vous perdrez à aller quelques jours dans un endroit sans antennes, ni wifi, et le téléphone en mode avion ? Juste pour être sûr... cela dit sans appareil de mesure, vous risquez de tomber sur un endroit où les prises de terre sont pourries, ce qui vous garantit un haut niveau de pollution électrique et de belles insomnies, comme ça m'est arrivé dans un joli monastère. Le mieux, c'est peut-être le camping. Ça tombe bien, c'est l'été.